Il y avait des voix autour de nous mais nous étions seuls dans la chapelle. Des murmures, des baillements, des rires, partout. Mes yeux cherchaient les gens, mais il n’y en avait pas. Puis, soudainement, ce fut le silence. Les voix sont réapparues pour entamer un long chant d’une quinzaine de minutes. Quand je fermais mes yeux, je pouvais voir les choristes. Quand je les ouvrais, il n’y avait plus rien.

C’était l’expérience sensorielle la plus étrange de toute ma vie.

I don’t feel like helping anyone right now, nor this week, neither even this month. I had it this summer, I fucking had it. Doing things for others, it’s over. I wont help anyone else until I find how to do it without forgetting who I am and putting all my energy into it.

I’m tired of feeling abused, I’m tired of feeling like shit, I’m tired of being second.

I swear on the record, this is over.

The more I’m wondering who am I, the more I feel like a big fucking lie